Le vendredi 12 juillet, l'action Accor grimpait de 5,42 % à 40,24 euros, plus forte hausse du CAC 40, niveau qu'elle avait perdu de vue en novembre 2018.

Cette ruée des investisseurs (près de 2 millions de titres échangés ce 12 juillet, soit 2, 2 fois le volume moyen) faisait suite à des informations publiées par un blog britannique spécialisé dans les fusions acquisitions Betaville.

Prétendant s'appuyer sur des sources proches du dossier, Betaville affirmait que le fonds d’investissement américain Blackstone s'intéressait au groupe hôtelier, via par exemple un consortium. Le blog rapporte également que Morgan Stanley conseillerait Accor dans la perspective d’une approche de la part d’un candidat potentiel à un rachat.

Betaville classe cette rumeur dans la catégorie "Uncooked", autrement dit une rumeur de marché ("market non gossip") non vérifiée et pouvant s'avérer sans réalité. Betaville classe ses informations en trois catégories : "Uncooked" (rumeur reçue par Betaville mais non vérifiée), "Rare" (rumeur testée auprès de différentes sources du blog), "Well-Done" (rumeur vérifiée auprès de sources du blog généralement très bien informées).

L'annonce Betaville a néanmoins produit son effet jusqu'à la mi séance du 15 juillet, où l'action Accor tenait encore les 40 euros, avant de retomber à 39,9 euros.

Accor n'a pas commenté cette rumeur.

VOS RÉACTIONS

Laissez votre commentaire